Livraison gratuite commande de 100$ et +
Cannabis vs Marijuana

Cannabis vs Marijuana

En partie due à la prohibition, le cannabis doit être un des termes avec le plus grand nombre de surnoms toujours dans le but de détourner l’attention. Continuellement à la recherche d’acronyme pour éviter de dire le vrai mot, de nombreuses appellations ont évolué dans le temps et dépendamment des régions du monde. Weed, Pot, Kush, Marijuana, Herb, Ganja, Vert, Mari, chronic, Purp, Haze, Bud, Nug et même marihuana tous sont utilisés pour désigner la même plante. 

Beaucoup d’entre eux sont des appellations comiques ou même sympathiques. Toutefois, le mot "marijuana" pose clairement problème ici et voici pourquoi on devrait tous arrêter instantanément de l’utiliser pour le remplacer par "cannabis".

On ne saurait trop comment réitérer notre ferme intention de démocratiser l’utilisation du cannabis et d’éliminer les tabous associer à la consommation de la plante. Ça peut souvent paraitre comme une grande mission où il est facile de se perdre, mais voici un petit truc facile à changer dès maintenant.

Marijuana est un mot inventé, rempli de racisme

Premièrement il faut savoir que les mots mari, marijuana ou encore marihuana ont purement été inventés. Ces termes ne sont pas reconnus officiellement par aucune autorité mondiale.  

‘’Marijuana’’ était un slang qui a suivi les nombreux immigrants mexicains qui cherchaient refuge de la guerre civile au début des années 1900. Le terme marijuana a, par la suite, été adopté par les propagandistes de l'époque dans une tentative d'attacher un stigma raciste et négatif à sa perception publique.

Un de ces propagandistes était William Randolph Hearst, un éditeur de presse jaune, qui a popularisé le terme de marijuana dans un effort pour rendre le chanvre illégal parce que le papier de chanvre menaçait la rentabilité de ses exploitations de bois. Il a utilisé son contrôle de centaines de journaux pour orchestrer une propagande vicieuse contre le cannabis, qui a comporté des histoires absurdes et fausses sur les hommes noirs et bruns commettant des actes scandaleux de meurtre et de mutilation. Cette campagne a joué sur l'opinion publique majoritairement raciste pour rendre le cannabis illégal au niveau fédéral en 1937. Depuis, la ‘’marijuana’’ est associée à l'idée que le cannabis est une drogue toxique, dangereuse et addictive. Cette stigmatisation a joué un rôle important dans le blocage des efforts de légalisation du cannabis à travers les États-Unis et le Canada.

Extrait du film "Reefer Madness"

Harry Anslinger a été le premier directeur du Bureau fédéral américain des stupéfiants, qui a terminé sa carrière à la tête du DEA . Anslinger a contribué à la criminalisation du cannabis. Il a rédigé la Loi de la taxe sur la marijuana avec l'intention de rendre à la fois le chanvre et son cousin le cannabis, illégaux aux États-Unis. Cela a effectivement séparé le nom scientifique du nom légal de la plante. Ainsi, les médecins ne pouvaient plus l'utiliser à des fins thérapeutiques. Anslinger a attaché ouvertement le stigma racial négatif à sa propagande pour marginaliser davantage la plante comme drogue nocive.

Aujourd'hui, l’influence raciste derrière l'incarcération pour la consommation ou possession demeure. Les Afro-Américains et indigènes sont incarcérés pour possession de cannabis à un taux significativement plus élevé que les Blancs même s'il existe une différence insignifiante entre leur consommation respective de cannabis.

Cannabis est le nom scientifique de la plante 

Pourquoi continuons nous a appeler marijuana, "marijuana"? Certains peuvent penser que c’est le nom latin pour la plante, mais ce n'est pas le cas. "Cannabis" est son vrai nom qui provient du grecque (Kànnabis). C’est le type de plante qui contient les trois espèces psychoactives que nous aimons tant: Cannabis sativa, Cannabis indica, et leur cousin Cannabis ruderalis.

Peut-on appeler une pomme, une pomme ? Il n'existe aucune plante répertoriée sous le nom de "marijuana". D’un point de vue botanique, "cannabis" est le bon terme à utiliser pour désigner la plante et sa fleur (cocotte).

Conclusion

La langue est importante parce qu'elle définit nos idées. Les mots ont un pouvoir qui transcende leur signification formelle. Lorsque nous changeons de mots, nous pouvons aussi changer les pensées auxquelles ils sont rattachés. En changeant les mots que nous utilisons pour décrire le cannabis et ses valeurs thérapeutiques, nous pouvons aider la population à comprendre la vérité à son sujet, et à voir à travers les décennies de propagande. Cette compréhension transformera les opposants au cannabis en partisans et rapprochera le jour où personne d'autre ne sera de nouveau arrêté pour avoir utilisé ou possédé du cannabis.

Chez Maïtri, nous choisissons d'utiliser le terme scientifique approprié pour Cannabis et espérons que le Québec et le Canada suivront le même exemple. Nous choisissons d'utiliser un nom qui démontre le respect de la plante, mais plus important encore, le respect de tous et chacun. Nous croyons que l'utilisation du terme approprié pour parler du cannabis, plutôt que d'utiliser le slang chargé de racisme est une étape essentielle vers la démocratisation de cette plante.